Annonce de presentation – UQAT Colloque partenariat autisme et dépendances

Je suis heureuse d’annoncer que je présenterai au Colloque partenariat autisme et dépendances organisé par l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue les 22 et 23 avril 2021. Je parlerai du projet d’éthique de la recherche sur l’autisme dans un atelier intitulé « Collaborer avec les personnes autistes dans la recherche et la pratique ». Le Dr Jonathan Weiss prendra également la parole lors de cette conférence. Vous pouvez trouver plus d’informations ici. L’événement est hybride/virtuel et l’inscription est gratuite.


COMMUNICATION 3:


Collaborer avec les personnes autistes dans la recherche et la pratique


RÉSUMÉ DE LA CONFÉRENCE

Les chercheurs et les praticiens travaillant avec des personnes autistes qui recherchent des services spécialisés doivent collaborer avec les personnes autistes en tant que parties prenantes, participants, clients et collègues. Dans cet atelier, il sera question des travaux du groupe de travail sur l’éthique de la recherche en autisme organisé par l’Unité de recherche en éthique pragmatique de la santé de l’Institut de recherches cliniques de Montréal. Ce groupe de travail a été chargé d’élaborer des suggestions de meilleures pratiques en matière d’éthique de la recherche dans les études impliquant des personnes autistes, sur la base de l’expérience personnelle et d’une recension des écrits, et en utilisant le cadre de l’éthique de la recherche axée sur les personnes. Le groupe de travail était composé de chercheurs, de défenseurs des droits des autistes, de parents, de professionnels et de représentants d’organisations de défense des droits. Je présenterai un aperçu des principales questions d’éthique de la recherche ayant une incidence sur la recherche et la pratique dans les services spécialisés, notamment le respect, l’autonomisation, la dynamique du pouvoir et la collaboration participative. Je décrirai les stratégies visant à accroître l’accessibilité pour les personnes autistes, notamment en minimisant la charge sensorielle et en maximisant la clarté de la communication. J’aborderai également la diversité des personnes et des perspectives dans l’autisme et les communautés d’autistes, en mettant en garde contre une approche unique. Je parlerai de mon point de vue de chercheur non autiste, et j’inviterai au dialogue et à la réflexion sur la positionnalité.


- Ariel

Featured Posts
Recent Posts
Archive
Search By Tags
Follow Us
  • Twitter Basic Square
  • RG_icon
Pragmatic Health Ethics logo.png